Mon rêve familier – Paul Verlaine

Un nouveau texte de Paul Verlaine

Une fois que j’ai eu commencé à relire Verlaine, comment ne pas enregistrer Mon rêve familier ? Avec Colloque sentimental, il est l’un de ses tubes. Je parlais ici, sur ce blog, dans mon dernier billet, des textes travaillés dans mon atelier théâtral ; celui-ci est en bonne place.

Mon rêve familier est extrait des Poèmes Saturniens, dans Paul Verlaine – Œuvres poétiques complètes de la collection BOUQUINS chez Robert Laffont, p 14.

Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon cœur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d’être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? – Je l’ignore.
Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chères qui se sont tues.

Enregistrement du poème Mon rêve familier

Je viens donc d’enregistrer ce texte chez moi, sur mon ordinateur, avec toujours ce même étonnement quant à cette réalité technologique.

Enregistrements jusqu’à ce jour

D’autres poèmes et d’autres poètes ont précédé Mon rêve familier de Paul Verlaine.

  • De Marceline Desbordes-Valmore, je vous invite à écouter, et peut-être à découvrir : Les séparés ;
  • De Paul Verlaine, Colloque sentimental
  • De Robert Desnos, La voix, poème découvert grâce à un twittutilisateur.

De Victor Hugo, voici :

Lectures suivantes

Un principe

Si vous souhaitez que j’enregistre un poème du répertoire, n’hésitez pas à m’en faire part. Dans la mesure de mes possibilités, et de ma sensibilité, je pourrai le faire. Il n’y a aucune obligation mais, dans la mesure où j’aime la poésie et la dire, je le ferai avec plaisir.

Les écouter

Pour écouter les autres poèmes enregistrés, je vous conseille de vous référer à la page des liens intitulée Enregistrements – Index.

Vous souhaitez savoir quels poèmes sont diffusés ?
Vous aimez Victor Hugo ?

Pierre-François

Pierre-François Kettler est le croisement sanguin et vraisemblablement contaminé de l'heroïc fantasy, de Victor Hugo, du Code noir, du théâtre, de Robert Desnos, du jeu et de la poésie. L’enfance et l’adolescence, à Chambéry, lui ont fait découvrir un corps qu'il détestait copieusement et un imaginaire où il se réfugiait voluptueusement. Son "service national" au Rwanda l'a ouvert sur le monde. Le théâtre l'a fait vivre et l'a réconcilié avec son corps dans cet espace si complexe. Depuis 2005, il harmonise sa chair et ses rêves en les écrivant.

6 commentaires

  1. Ping :À la fenêtre pendant la nuit - Les Contemplations - Victor Hugo - PFK

  2. Merci.
    Ce poème découvert et aimé dans ma tendre adolescence m’a de nouveau émue.
    Merci de me faire redécouvrir mes premiers émois poétiques. Ces mots si doux et forts qui m’avaient donné le goût d’écrire à mon tour. Je l’avais oublié,

  3. Ping :Art poétique - Jadis et Naguère - Paul Verlaine

  4. Bravo pour le choix de poèmes et aussi pour la parfaite diction du support audio, qui met en valeur le texte sans l’écraser, proposant ainsi son émotion entière !
    Belle initiative à encourager !

    Merci

    Eldia Turki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *