La CoccinelleLes Contemplations – Victor Hugo

Lecture de la semaine

Vous allez entendre, ce jour, La Coccinelle, un poème des Contemplations, de Victor Hugo. Il est charmant et frais à plus d’un titre. Léger et délicat, il pétille sous la langue comme un vin léger et frais.

Enregistrement du poème La Coccinelle

 

Le texte

Il est extrait du Poésie II de la collection BOUQUINS des œuvres complètes de Victor Hugo, à la page 281.
Je vous indiquerai, lors de chaque enregistrement, la référence du texte lu. En effet, il est fréquent de découvrir sur internet des poèmes d’auteurs connus transformés par la (parfois mauvaise) grâce du virtuel…

La Coccinelle

Elle me dit : « Quelque chose
Me tourmente ». Et j’aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.

J’aurais dû, – mais, sage ou fou,
À seize ans, on est farouche, –
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l’insecte à son cou.

On eût dit un coquillage ;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche fraîche était là ;
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s’envola.

« Fils, apprends comme on me nomme »,
Dit l’insecte du ciel bleu,
« Les bêtes sont au bon Dieu ;
Mais la bêtise est à l’homme ».

Information

La lecture du 21 février, au théâtre du Nord-Ouest, a pu être enregistrée. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à me contacter. J’y ai dit, parmi d’autres poèmes de Victor Hugo, cette Coccinelle

Autre enregistrement

J’ai enregistré précédemment J’aime l’araignée et j’aime l’ortie.

Vous souhaitez savoir quels poèmes sont diffusés ?
Vous aimez Victor Hugo ?

Pierre-François

Pierre-François Kettler est le croisement sanguin et vraisemblablement contaminé de l'heroïc fantasy, de Victor Hugo, du Code noir, du théâtre, de Robert Desnos, du jeu et de la poésie. L’enfance et l’adolescence, à Chambéry, lui ont fait découvrir un corps qu'il détestait copieusement et un imaginaire où il se réfugiait voluptueusement. Son "service national" au Rwanda l'a ouvert sur le monde. Le théâtre l'a fait vivre et l'a réconcilié avec son corps dans cet espace si complexe. Depuis 2005, il harmonise sa chair et ses rêves en les écrivant.