ChansonLes Contemplations – Victor Hugo

Lecture de la semaine : Chanson

J’ai choisi, ce jour, de vous faire écouter Chanson, un poème des Contemplations, de Victor Hugo.

Texte de Chanson

 

Si vous n’avez rien à me dire,
Pourquoi venir auprès de moi ?
Pourquoi me faire ce sourire
Qui tournerait la tête au roi ?
Si vous n’avez rien à me dire,
Pourquoi venir auprès de moi ?

Si vous n’avez rien à m’apprendre,
Pourquoi me pressez-vous la main ?
Sur le rêve angélique et tendre,
Auquel vous songez en chemin,
Si vous n’avez rien à m’apprendre,
Pourquoi me pressez-vous la main ?

Si vous voulez que je m’en aille,
Pourquoi passez-vous par ici ?
Lorsque je vous vois, je tressaille :
C’est ma joie et c’est mon souci.
Si vous voulez que je m’en aille,
Pourquoi passez-vous par ici ?

Extrait des Contemplations, vous pouvez le lire, dans le Poésie II de la collections bouquins, à la page 302.

Je m’efforcerai de préciser, à chaque enregistrement, d’où est extrait le texte lu. En effet, il est fréquent de découvrir sur internet des poèmes d’auteurs connus transformés par la (parfois mauvaise) grâce du virtuel…

Lectures précédentes

Pour vous y rendre, il suffit de cliquer sur le titre qui vous intéresse :
La Coccinelle ;
J’aime l’araignée et j’aime l’ortie.

Lecture suivantes

Un principe

Si vous souhaitez que j’enregistre un poème du répertoire, n’hésitez pas à m’en faire part. Dans la mesure de mes possibilités, et de ma sensibilité, je pourrai le faire. Il n’y a aucune obligation mais, dans la mesure où j’aime la poésie et la dire, je le ferai avec plaisir.

Les écouter

Pour écouter les autres poèmes enregistrés, je vous conseille de vous référer à la page des liens intitulée Enregistrements – Index.

Une lecture publique

Ce vendredi 21 février 2014, à 19h, au Théâtre du Nord-Ouest, 13 rue du faubourg Montmartre, à Paris, dans le IXème arrondissement, je lirai un florilège Hugo et l’amour auquel appartient cette chanson.
J’espère pouvoir réaliser un enregistrement de cette lecture.

Vous souhaitez savoir quels poèmes sont diffusés ?
Vous aimez Victor Hugo ?

Pierre-François

Pierre-François Kettler est le croisement sanguin et vraisemblablement contaminé de l'heroïc fantasy, de Victor Hugo, du Code noir, du théâtre, de Robert Desnos, du jeu et de la poésie. L’enfance et l’adolescence, à Chambéry, lui ont fait découvrir un corps qu'il détestait copieusement et un imaginaire où il se réfugiait voluptueusement. Son "service national" au Rwanda l'a ouvert sur le monde. Le théâtre l'a fait vivre et l'a réconcilié avec son corps dans cet espace si complexe. Depuis 2005, il harmonise sa chair et ses rêves en les écrivant.

15 commentaires

  1. Ping :Quiconque est amoureux - Toute la lyre - Victor Hugo - P-F Kettler

  2. Ping :Les Séparés - Marceline DESBORDES-VALMORE - Pierre-François Kettler

  3. Ping :Les pauvres gens - La Légende des siècles - Victor Hugo - P-F Kettler

  4. Ping :Les pauvres gens (III-L'anneau) - La Légende des siècles - Victor Hugo

  5. Ping :Les pauvres gens (V-La masure) - La Légende des siècles - Victor Hugo

  6. Ping :Les pauvres gens - Jeannie - La Légende des siècles - Victor Hugo

  7. Ping :Djinns (Les) - Les Orientales - Victor Hugo - Pierre-François Kettler

  8. Ping :Mon rêve familier - Paul Verlaine - Pierre-François Kettler

  9. Ping :De Nâzim Hikmet, deux poèmes - C'est un dur métier que l'exil

  10. Ping :Mes vers fuiraient... - Victor Hugo - Pierre-François Kettler

  11. Ping :Les pauvres gens (3-Le flot) - Victor Hugo

  12. Ping :Aimons toujours ! - Les Contemplations - Victor Hugo - P.-F. Kettler

  13. Ping :Demain, dès l'aube... - Les Contemplations - Victor Hugo

  14. Ping :Colloque sentimental - Paul Verlaine - Pierre-François Kettler

  15. Ping :À la fenêtre pendant la nuit - Les Contemplations - Victor Hugo - PFK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.