Écoutez la chanson bien douceSagesse – Paul Verlaine

Sur un fond de branches d'arbres apparaissent les vers ; « Écoutez la chanson bien douce / Qui ne pleure que pour vous plaire » ET « Verlaine ».

Écoutez la chanson bien douce J’aime revenir à Verlaine pour sa délicatesse blessée. J’aime Victor Hugo parce qu’il est le génie universel, une énergie concentrée en pensée et en vers. C’est pourquoi je lui ai consacré le site Entendre Victor Hugo. Nous avons tous un poème ou quelques vers de …

(Suite )

J’ai tant rêvé de toiÀ la mystérieuse – Robert Desnos

Ligne d'horizon de l'océan calme, avec deux nuances de bleu, dont une presque vert, et, inscrit sur le ciel le vers : « J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. » et en ba à droite, le nom de l'auteur : Robert Desnos.

J’ai tant rêvé de toi, de Robert Desnos Ce poème, je le disais dans le spectacle La Liberté ou l’amour, produit par ma compagnie, Les enfants du paradis. En 1995, je l’ai joué dans le cadre du cinquantenaire de la disparition de Robert le diable. Lors de cette soirée était …

(Suite )

La BeautéLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Une croix de granit, avec un cœur sculpté, accompagné d'étoiles, de rosaces, symbolise la beauté et se détache sur un parterre d'herbe verte, avec un rosier en fond sur la gauche. Un vers traverse la croix : « Je suis belle, ô mortels! comme un rêve de pierre » et le nom du poète Charles Baudelaire semble inscrit, en blanc, dans la pierre.

La Beauté, de Charles Baudelaire Ce poème, ce sonnet, La Beauté, je l’ai fait travailler à l’une de mes élèves il y a quelques années. J’avais aimé le mystère que recèle ce texte, cette interrogation qui se réverbère au cœur du poème. Je suis retombé dessus par hasard, en publiant …

(Suite )

ÉpitapheLes Amours jaunes – Tristan Corbière

À la flèche d'une église, sur fond de ciel bleu, est inscrit ce vers en épitaphe : « Son seul regret fut de n’être pas sa maîtresse. »

Épitaphe, de Tristan Corbière Ce poème, Épitaphe, m’a été proposé aujourd’hui 23 août 2014, via twitter. Tristan Corbière appartient à l’Enfer des poètes maudits. Un peu comme Aloysius Bertrand ou, dans une moindre mesure, Lautréamont. Dans une moindre mesure car il a été révélé au grand jour grâce aux surréalistes. …

(Suite )

Brise marinePoésies – Stéphane Mallarmé

Sur un horizon chargé d'une brise marine, apparaît ce vers de Stéphane Mallarmé : « La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres. »

Brise marine, de Stéphane Mallarmé Ce poème, Brise marine, m’a été suggéré aujourd’hui. Mallarmé appartient au panthéon de nos grands poètes français. Au moment où je vais mettre en ligne un site consacré à celui que j’estime comme le plus grand, Victor Hugo, il m’a paru évident de m’intéresser à …

(Suite )

Fonction du poèteLes Rayons et les ombres – Victor Hugo

Sous les yeux de Victor Hugo en 1833, ces deux vers : « Peuples ! écoutez le poète ! / Écoutez le rêveur sacré ! »

Fonction du poète Fonction du poète appartient au recueil Les rayons et les ombres de Victor Hugo. Il est référencé dans le volume Poésie I de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, page 921. Je ne vous présente ici que la dernière partie. L’intégrale sera enregistrée et …

(Suite )

Les conquérantsLes trophées – Jose Maria de Heredia

Ciel flamboyant, d'or et de feu, avec le vers « Ils allaient conquérir le fabuleux métal » de José-Maria de Heredia.

Les conquérants, de José Maria de Heredia Quand une auditrice, une relation twitto plus précisément, m’a proposé d’enregistrer Les conquérants, j’ai sauté sur l’occasion. Je le fais travailler depuis de nombreuses années dans mon atelier. Ce sonnet de Heredia est à la fois plein de fureur et de sang et …

(Suite )

AubeIlluminations – Arthur Rimbaud

Dans un bosquet verdoyant, à l'aube, apparaît un vers de Rimbaud : « J'ai embrassé l'aube d'été ».

Aube, de Rimbaud Incroyable ! Un blog de poésie du répertoire sans un poème d’Arthur Rimbaud… Je dois faire un aveu : je ne suis pas fan de Rimbaud. Autant je suis touché par Verlaine, autant Rimbaud m’énerve. Pourquoi ? J’aimerais bien le savoir. J’aime bien explorer mes lacunes. De …

(Suite )

Amour secretToute la lyre – Victor Hugo

Roses cachées derrière un moucharabié éclairées par l'amour secret du soleil.

Amour secret Amour secret est le titre attribué par le site Poésie française au poème numéro XLVI de la partie VI de Toute la lyre, du volume Poésie IV de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, page 418. Je l’ai copié/collé et corrigé en fonction de cette …

(Suite )

Parfum exotiqueLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Sous des rondeurs contonneuses apparaît le vers : « Je respire l'odeur de ton sein chaleureux », extrait de Parfum exotique de Baudelaire.

Parfum exotique Décidément, Baudelaire est très présent… Cette fois, c’est une auditrice qui m’a demandé Parfum exotique, expressément. Mille et cent ans de poésie française, à nouveau Encore une occasion de citer ce florilège de la collection Bouquins des éditions Robert Laffont. Comme je l’ai déjà écrit, il m’accompagne depuis …

(Suite )