Moesta et errabundaLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Cette photographie d'un tableau représente une jeune femme qui regarde passer un bengali sur une pirogue, au cœur de la forêt d'un vert agate.

Moesta et errabunda, de Charles Baudelaire Ce poème, Moesta et errabunda, m’a été proposé. Son titre m’a tout de suite interrogé. Que signifiait-il ? Après quelque recherches, j’ai appris que c’était du latin dont le sens était : triste et vagabonde. Ne serait-ce que ce titre pouvait me donner envie …

(Suite )

La BeautéLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Une croix de granit, avec un cœur sculpté, accompagné d'étoiles, de rosaces, symbolise la beauté et se détache sur un parterre d'herbe verte, avec un rosier en fond sur la gauche. Un vers traverse la croix : « Je suis belle, ô mortels! comme un rêve de pierre » et le nom du poète Charles Baudelaire semble inscrit, en blanc, dans la pierre.

La Beauté, de Charles Baudelaire Ce poème, ce sonnet, La Beauté, je l’ai fait travailler à l’une de mes élèves il y a quelques années. J’avais aimé le mystère que recèle ce texte, cette interrogation qui se réverbère au cœur du poème. Je suis retombé dessus par hasard, en publiant …

(Suite )

Parfum exotiqueLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Sous des rondeurs contonneuses apparaît le vers : « Je respire l'odeur de ton sein chaleureux », extrait de Parfum exotique de Baudelaire.

Parfum exotique Décidément, Baudelaire est très présent… Cette fois, c’est une auditrice qui m’a demandé Parfum exotique, expressément. Mille et cent ans de poésie française, à nouveau Encore une occasion de citer ce florilège de la collection Bouquins des éditions Robert Laffont. Comme je l’ai déjà écrit, il m’accompagne depuis …

(Suite )

Le BalconLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Sur le balcon d'une branche perdue dans un feuillage en ombre chinoise, la lune roule.

Le Balcon Et voilà, encore du Baudelaire ! En effet, Le Balcon m’a toujours accompagné, comme une ritournelle, avec ses vers Tu te rappelleras la beauté des caresses, Ô toi, tous mes plaisirs ! ô toi, tous mes devoirs !, Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées ! …

(Suite )

L’albatrosLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

L'albatros dans un ciel d'azur et le vers « Le Poète est semblable au prince des nuées ».

L’albatros Le problème, avec Baudelaire, quand on commence à le dire, c’est qu’on y prend goût… Et comment ne pas enregistrer L’albatros quand, sur un réseau social, quelqu’un s’interroge sur son sens ? Tout artiste, tout être qui aborde aux failles de l’humain et de la beauté, prend le risque …

(Suite )

L’invitation au voyageLes Fleurs du mal – Charles Baudelaire

Une galaxie en spirale aux tons mauve et fauve sur laquelle s'inscrit : L'invitation au Voyage - Charles Baudelaire

L’invitation au voyage Il était logique que Baudelaire apparaisse à un moment ou à un autre. Je l’ai fait travailler depuis plusieurs années au sein de mon atelier, même si je ne me sentais pas proche de lui au départ. Poète, il reste cependant, comme on dit, incontournable. Sa langue …

(Suite )