Brise marinePoésies – Stéphane Mallarmé

Sur un horizon chargé d'une brise marine, apparaît ce vers de Stéphane Mallarmé : « La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres. »

Brise marine, de Stéphane Mallarmé Ce poème, Brise marine, m’a été suggéré aujourd’hui. Mallarmé appartient au panthéon de nos grands poètes français. Au moment où je vais mettre en ligne un site consacré à celui que j’estime comme le plus grand, Victor Hugo, il m’a paru évident de m’intéresser à …

(Suite )

Deux poèmes d’Albert Lozeau : Première brise et Amour sylvestre

Cette nature est le reflet au printemps, avec ces branches et ses feuilles aux verts multipiés, telle qu'elle a été chantée par Albert Lozeau.

Albert Lozeau (23 juin 1878 – 24 mars 1924) Une découverte Ce site me permet de découvrir des poètes puisque je demande au visiteur de me proposer ceux qui le touchent. La moindre des choses, pour les remercier d’avoir existé, ces poètes, quand son métier est de dire les mots, …

(Suite )

MELANCHOLIA (Extrait) – Les Contemplations – Victor Hugo

Page des Œuvres complètes de Victor Hugo ouverte sur « Où vont tous ces enfants... » de Melancholia.

MELANCHOLIA (Extrait) Ce texte est extrait des Contemplations, du volume Poésie II de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, à la page 332. Je l’ai copié/collé du site Poésie française en référence à la version précitée, version la plus récente extraite du poème MELANCHOLIA du même ouvrage, …

(Suite )

Départ pour le SabbatGaspard de la nuit – Aloysius Bertrand

Un vol de sorciers et de sorcières rejoint le diable (sous forme d'un bouc) pour accomplir le Sabbat.

Départ pour le Sabbat Ce texte est extrait de Gaspard de la nuit, du poète Aloysius Bertrand (que je découvre). Je l’ai copié/collé chez Wikisource qui est ma seule référence. Je remercie le twitto qui l’a porté à ma connaissance. Je vous invite à découvrir ce site consacré à la …

(Suite )

La conscienceLa Légende des siècles – Victor Hugo

Un homme torse nu, Caïn, ébloui par l’œil de la conscience, se protège les yeux de sa main.

La conscience Ce texte, La conscience, est extrait de La Légende des siècles – Première série, du volume Poésie II de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, à la page 576. J’ai commencé par le copier/coller sur le site Poésie française avant de relire et corriger en …

(Suite )

Elle avait pris ce pli…Les Contemplations – Victor Hugo

Portrait d'une jeune femme, Léopoldine, réalisé par sa sœur, Adéle, toutes deux filles de Victor Hugo. Elle avait pris ce pli...

Elle avait pris ce pli… Ce texte est extrait des Contemplations, du volume Poésie II de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, à la page 402. Le site Entendre Victor Hugo Un travail de longue haleine Je mets en place (work in progress) un site autour de …

(Suite )

Mon rêve familier – Paul Verlaine

Mon rêve familier se cache derrière un taillis d'où l'on aperçoit une maison perdue dans la nature.

Un nouveau texte de Paul Verlaine Une fois que j’ai eu commencé à relire Verlaine, comment ne pas enregistrer Mon rêve familier ? Avec Colloque sentimental, il est l’un de ses tubes. Je parlais ici, sur ce blog, dans mon dernier billet, des textes travaillés dans mon atelier théâtral ; …

(Suite )

Colloque sentimental – Paul Verlaine

Colloque sentimental entre deux arbres nus, dépouillés par l'hiver.

Un texte de Paul Verlaine Encore une fois, le destin est capricieux. Je ne voulais pas, là encore, mais comment résister à Verlaine ? Cet après-midi, une pensée pour ce poète m’a traversé et je me suis dit que je pourrais ajouter une de ses œuvres à celles déjà enregistrées. …

(Suite )

Demain, dès l’aube…Les Contemplations – Victor Hugo

La page imprimée avec le poème Demain dès l'aube dans les œuvres complètes de Victor Hugo - Librairie Paul Ollendorf.

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne… Ce texte est extrait des Contemplations, du volume Poésie II de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, à la page 410. Je tiens à signaler un site qui répertorie de nombreux poèmes et poètes. C’est sans doute le …

(Suite )

Les pauvres gens (6-[Berceau]) – La Légende des siècles – Victor Hugo

Berceau de grisaille en bord de mer près duquel des plantes grasses tentent de survivre.

Les pauvres gens (VII et VIII) Les textes présentés ici, septième et huitième parties des Pauvres gens, sont extraits de La légende des siècles, première série, du volume Poésie II de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, à la page 797. J’ai intitulé cet extrait [Berceau] pour …

(Suite )