Départ pour le SabbatGaspard de la nuit – Aloysius Bertrand

Départ pour le Sabbat

Ce texte est extrait de Gaspard de la nuit, du poète Aloysius Bertrand (que je découvre). Je l’ai copié/collé chez Wikisource qui est ma seule référence. Je remercie le twitto qui l’a porté à ma connaissance.
Je vous invite à découvrir ce site consacré à la poésie du XIXème siècle et à la page dévolue à Aloysius Bertrand.

Départ pour le Sabbat – L’enregistrement

Je vous convie à écouter Départ pour le Sabbat, poème de Gaspard de la nuit, d’Aloysius Bertrand.

Il vous suffit maintenant de pointer le marqueur de votre souris (la petite flèche) sur le triangle placé dans le coin ci-dessous, de cliquer gauche, et vous entendrez le texte Départ pour le Sabbat.

Départ pour le Sabbat

Départ pour le Sabbat – Le texte

Départ pour le Sabbat

Elle se leva la nuit, et allumant la chandelle print une bouëtte et s’oignit, puis avec quelques paroles elle fut transportée au sabbat.
Jean Bodin. — De la Démonomanie des Sorciers

Ils étaient là une douzaine qui mangeaient la soupe à la bière, et chacun d’eux avait pour cuillère l’os de l’avant-bras d’un mort.

La cheminée était rouge de braise, les chandelles champignonnaient dans la fumée, et les assiettes exhalaient une odeur de fosse au printemps,

Et lorsque Maribas riait ou pleurait, on entendait comme geindre un archet sur les trois cordes d’un violon démantibulé.

Cependant le soudard étala diaboliquement sur la table, à la lueur du suif, un grimoire où vint s’ébattre une mouche grillée.

Cette mouche bourdonnait encore lorsque, de son ventre énorme et velu, une araignée escalada les bords du magique volume.

Mais déjà sorciers et sorcières s’étaient envolés par la cheminée à califourchon, qui sur le balai, qui sur les pincettes, et Maribas sur la queue de la poêle.

Répertoire des enregistrements

Offre

Vous désirez entendre un texte du répertoire ? Faites-moi une proposition. Si j’ai le temps, si je m’en sens capable (si je suis sensible au texte proposé), j’enregistrerai ce poème. Même si je n’ai aucune obligation, j’aime la poésie et la dire. Ce sera donc avec plaisir que je le ferai.

Principe méthodologique

Pour entendre les autres auteurs enregistrés, je vous conseille de vous rendre sur la page des liens intitulée Enregistrements – Index. Elle offre un choix qui s’agrandit chaque semaine.

Lecture de La Légende des siècles

Ce mercredi 14 mai 2014, à 17h, au Théâtre du Nord-Ouest, 13 rue du Faubourg Montmartre, je lirai des extraits de la Légende des siècles.
Le coût de l’entrée est de 6 €.

Pierre-François

Pierre-François Kettler est le croisement sanguin et vraisemblablement contaminé de l'heroïc fantasy, de Victor Hugo, du Code noir, du théâtre, de Robert Desnos, du jeu et de la poésie. L’enfance et l’adolescence, à Chambéry, lui ont fait découvrir un corps qu'il détestait copieusement et un imaginaire où il se réfugiait voluptueusement. Son "service national" au Rwanda l'a ouvert sur le monde. Le théâtre l'a fait vivre et l'a réconcilié avec son corps dans cet espace si complexe. Depuis 2005, il harmonise sa chair et ses rêves en les écrivant.

4 commentaires

  1. Wow ! C’est formidable. Vous avez vraiment une voix qui se prête à ce genre de textes, je trouve… Merci infiniment d’avoir accepté de lire ce poème qui m’est cher.

    Bien à vous,
    Julien

  2. Je reviendrai écouter Aloysius Bertrand dès que j’aurais quelques minutes. Un auteur que j’aime.
    Belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *