Mes deux fillesLes Contemplations – Victor Hugo

Mes deux filles

Mes deux filles est extrait du livre premier, Aurore, des Contemplations, du volume Poésie II de la collection BOUQUINS des Œuvres complètes de Victor Hugo, page 259. Je l’ai copié/collé du site Poésie française en référence à la version précitée.

Dentelle

Voici un poème court mais que je porte depuis longtemps. Peut-être parce que j’ai, moi aussi, deux filles. Je l’ai souvent fait travailler en atelier car il est composé d’une seule phrase et que, techniquement, il demande de bien poser son souffle.

Mon projet : Entendre Victor Hugo

Je l’ai déjà annoncé, je vais mettre en place un site consacré à la poésie de Victor Hugo (il se nommera Entendre Victor Hugo). L’internaute y entendra (lecture et audition) la poésie du plus grand poète français (hélas ! disait Gide, par dépit). Sur internet, beaucoup de poèmes d’auteurs connus sont remplis d’erreurs, quand ils ne sont pas carrément « réadaptés ». Dans la mesure du possible, je cite mes sources et je les citerai toujours pour ce qui concerne Hugo. Elles permettent au lecteur attentif de vérifier si une coquille ne s’est pas glissée par inadvertance dans le texte du jour (car je suis faillible, comme chacun, et l’avantage de l’internet 2.0 est l’échange.)

Mes deux filles – L’enregistrement

Je vous invite à écouter Mes deux filles, un poème des Contemplations, de Victor Hugo.
Il suffit pour cela de cliquer sur la petite flèche en forme de triangle. Une voix surgira qui vous permettra de l’écouter et, je l’espère, d’entendre Mes deux filles.

Mes deux filles

Mes deux filles – Le texte

Mes deux filles

Dans le frais clair-obscur du soir charmant qui tombe,
L’une pareille au cygne et l’autre à la colombe,
Belles, et toutes deux joyeuses, ô douceur !
Voyez, la grande sœur et la petite sœur
Sont assises au seuil du jardin, et sur elles
Un bouquet d’œillets blancs aux longues tiges frêles,
Dans une urne de marbre agité par le vent,
Se penche, et les regarde, immobile et vivant,
Et frissonne dans l’ombre, et semble, au bord du vase,
Un vol de papillons arrêté dans l’extase.

Merci aux Amis de Victor Hugo

Merci à la Société des amis de Victor Hugo qui a signalé les enregistrements précédents dans sa lettre d’information (N° 510).

Le répertoire-index des enregistrements

Invitation

Si vous souhaitez entendre un texte appartenant au répertoire, n’hésitez pas à me le demander. Dans la mesure de mes possibilités et de ma sensibilité, je le réaliserai. Je n’ai, certes, aucune obligation mais, comme j’aime la poésie et la dire, ce sera avec plaisir.

Entendre d’autres textes

Entendre les autres auteurs ou les autres poèmes enregistrés est simple : il suffit d’aller sur la page concernée, intitulée Enregistrements – Index. Elle offre un choix qui s’élargit chaque semaine.
Et si vous voulez être tenu au courant de cette progression, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter :

Vous souhaitez savoir quels poèmes sont diffusés ?
Vous aimez Victor Hugo ?

Pierre-François

Pierre-François Kettler est le croisement sanguin et vraisemblablement contaminé de l'heroïc fantasy, de Victor Hugo, du Code noir, du théâtre, de Robert Desnos, du jeu et de la poésie. L’enfance et l’adolescence, à Chambéry, lui ont fait découvrir un corps qu'il détestait copieusement et un imaginaire où il se réfugiait voluptueusement. Son "service national" au Rwanda l'a ouvert sur le monde. Le théâtre l'a fait vivre et l'a réconcilié avec son corps dans cet espace si complexe. Depuis 2005, il harmonise sa chair et ses rêves en les écrivant.

2 commentaires

  1. Merci pour ce texte, Je ne le connaissais pas. Cependant je m’interroge car il me semblait y lire 2 phrases… ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *